Comment gérer le syndrome prémenstruel ? 5 clés pour s'en sortir !

Comment gérer le syndrome prémenstruel ? 5 clés pour s'en sortir !

đŸ€“ Aujourd’hui, nous allons parler du syndrome prĂ©menstruel. Bien rĂ©el et s'expliquant scientifiquement, le SPM touche environ 8 femmes sur 10, de 20 Ă  40 ans. 

 

Pour 20 Ă  50 % d’entre nous, ces symptĂŽmes peuvent causer des troubles psychiques dans des cas plus rares, c’est ce qu’on appelle le trouble dysphorique prĂ©menstruel.


👉  Crampes, ballonnements, sautes d'humeur, ça te dit quelque chose ? Si c'est le cas, tu fais partie de la team qui chaque mois voit apparaĂźtre les symptĂŽmes physiques et Ă©motionnels du SPM. đŸ˜¶


Fatigue chronique, dépression ou anxiété, comment gérer le syndrome prémenstruel ?


SPM, comment s’en sortir ? ✌


En gĂ©nĂ©ral, changer de mode de vie peut aider Ă  soulager les symptĂŽmes du SPM. En effet, tu peux prĂ©venir le syndrome prĂ©menstruel, notamment en faisant attention au facteur alimentaire 🧐 :


  • alimentation trop sucrĂ©e ; 
  • abus d’alcool et de cafĂ© ;
  • carence en calcium, magnĂ©sium, vitamine B et E, manganĂšse et en acide linolĂ©ique. 

Ce qui nous motive encore une fois à adopter une alimentation équilibrée !


Il est aussi important de rappeler que certains facteurs peuvent dĂ©clencher la survenue de troubles prĂ©menstruels, comme âŹ‡ïž : 


  • le stress ; 
  • des troubles thyroĂŻdiens ;
  • le tabac ; 
  • le manque de sommeil. 

RĂ©alisĂ©e de maniĂšre rĂ©guliĂšre, l’activitĂ© physique est aussi nĂ©cessaire pour limiter l’apparition du syndrome prĂ©menstruel. 

Comment soulager les symptÎmes prémenstruels ?


L’origine des symptĂŽmes prĂ©menstruels n’est pas seulement liĂ©e Ă  la fluctuation des hormones. En rĂ©alitĂ©, la cause est multifactorielle.


À ce moment du cycle, la variation hormonale est un processus naturel qui arrive chez toutes les femmes. La diffĂ©rence rĂ©side dans la rĂ©ponse du cerveau Ă  ces variations. 😅


Dans les diffĂ©rentes causes de ces syndromes, on parle du trouble du mĂ©tabolisme de la sĂ©rotonine : l’hormone du bonheur et de la sĂ©rĂ©nitĂ©. Ce neurotransmetteur diminue Ă  l’arrivĂ©e du syndrome prĂ©menstruel.


👉  Psst, il paraĂźt que la cure FEEL BETTER fait aussi des merveilles de ce cĂŽtĂ©. Bye bye la dĂ©prime et les sautes d’humeur Ă  l’approche des rĂšgles.



👉  Pour booster son apport en magnĂ©sium et en vitamine B, et donc favoriser la bonne humeur, tu peux aussi tester ce type d’en-cas : une banane, une poignĂ©e d’olĂ©agineux et deux carrĂ©s de chocolat noir. 


👉  Afin de limiter les fluctuations hormonales, ton mĂ©decin ou gynĂ©cologue peut aussi te prescrire une pilule contraceptive. Ces contraceptifs hormonaux arrĂȘtent l’ovulation, ce qui peut soulager les symptĂŽmes du syndrome prĂ©menstruel.


👉  Enfin, les antidouleurs peuvent soulager certains symptĂŽmes physiques. C’est le cas du paracĂ©tamol et de l’ibuprofĂšne qui contribuent tous deux Ă  dĂ©contracter les muscles du bas-ventre.


📍 DĂ©couvre 5 clĂ©s pour parvenir Ă  lutter efficacement contre le syndrome prĂ©menstruel.


1 - Miser sur l’alimentation


La premiĂšre Ă©tape consiste Ă  prendre conscience de tout ce que tu mets dans ton assiette.


😬 On Ă©vite les plats trop salĂ©s, les aliments transformĂ©s et les graisses saturĂ©es afin de rĂ©duire la rĂ©tention d’eau, les gaz intestinaux et donc les sensations de ventre ballonnĂ©.


Manger de petites portions plusieurs fois dans la journée contribue à réduire les ballonnements. ConcrÚtement, cela consiste à consommer un petit en-cas entre les repas (amandes, fruits, chocolat noir, etc.) dans la matinée et pour le goûter.


🙌  Ce n’est pas tout :


✔ choisis des aliments riches en glucides complexes, comme les fruits, les lĂ©gumes, les lĂ©gumineuses et les grains entiers.


✔ privilĂ©gie des aliments riches en calcium (lait, yaourt, fromage, lĂ©gumes verts, jus d'orange). đŸ€— Si tu ne tolĂšres pas les produits laitiers, un supplĂ©ment quotidien de calcium peut t’aider.


✔ Ă©vite la cafĂ©ine et l'alcool ;


✔ adopte une alimentation riche en acides gras comme les omĂ©ga-3 et les omĂ©ga-6.


2 - Intégrer une activité physique dans sa routine


Pratiques au moins 30 minutes de marche rapide, de vélo, de natation ou une autre activité aérobique (pilates, fitness) chaque jour.


Oui, cela implique de la discipline, mais une routine sportive réguliÚre contribue à améliorer sa santé globale et à soulager certains symptÎmes comme la fatigue et la dépression.


Une activité cardio aide à soulager la tristesse et l'anxiété : deux symptÎmes courants du SPM. 


MĂȘme si l'exercice physique ne supprime pas totalement les symptĂŽmes, la rĂ©gularitĂ© permet de contrĂŽler son poids et de rĂ©duire le stress. 


💡 Le simple fait de marcher entre 6 000 et 10 000 pas par jour est un bon objectif pour se maintenir en forme. De quoi nous motiver à enfiler nos baskets !


3 - Combattre le stress


Plusieurs leviers peuvent t’aider Ă  mieux gĂ©rer le stress :


✅ mettre en place de bonnes habitudes pour favoriser un sommeil rĂ©parateur ;


✅ s’étirer afin de relĂącher les tensions musculaires ;


✅ pratiquer des exercices de respiration alternĂ©e pour rĂ©duire les maux de tĂȘte, l'anxiĂ©tĂ© ou les troubles du sommeil (insomnie).


✅ les massages.


4 - Adopter la médecine douce


Si tu souhaites suivre un mode de vie plus sain et renforcer naturellement ton systÚme immunitaire, les remÚdes naturels peuvent aussi apaiser les symptÎmes du syndrome prémenstruel.


Compléments alimentaires et remÚdes à base de plantes


👉 Le calcium, le magnĂ©sium, la vitamine E et la vitamine B6 contribuent nettement Ă  apaiser les symptĂŽmes menstruels. La vitamine B6 se trouve Ă©galement dans les aliments suivants : poisson, poulet, dinde, fruits, cĂ©rĂ©ales enrichies.


Des remÚdes à base de plantes peuvent également soulager le syndrome prémenstruel comme le gingembre.


📍 Tu subis rĂ©guliĂšrement des douleurs menstruelles ? Dans ce cas, tu pourrais avoir envie de goĂ»ter notre gummie gourmand 100 % vegan. 🍬

Acupuncture


SpĂ©cialiste de la mĂ©decine traditionnelle chinoise, l’acupuncteur insĂšre de fines aiguilles stĂ©rilisĂ©es Ă  la surface de la peau, sur des points spĂ©cifiques du corps. Cette pratique aide Ă  traiter divers maux physiques et psychologiques. 


L'acupuncture peut ĂȘtre trĂšs efficace pour traiter le SPM, notamment pour soulager les crampes, les nausĂ©es, les maux de tĂȘte, l'anxiĂ©tĂ© et l'insomnie. Les effets sont ressentis dans les 24 heures suivant la sĂ©ance.  


🧠 Cette pratique permet entre autres d’augmenter la production d’endorphines et d'accĂ©lĂ©rer la circulation sanguine dans le corps. 


RĂ©sultat ? Des bĂ©nĂ©fices au niveau de l’humeur et une Ă©limination progressive des douleurs. 📉


5 - Demander de l'aide


Mettre sous le tapis ce que tu traverses ne t’aidera pas. N’hĂ©site pas Ă  partager ce qui te prĂ©occupe afin de trouver de nouveaux conseils pour traiter les troubles menstruels.


đŸ’» Cela peut ĂȘtre sous forme de groupes de discussion en ligne ou tout simplement avec tes proches. Sans oublier ton gynĂ©cologue, si tu sens que c’est un professionnel de confiance en qui tu peux avoir confiance et qui prendra tes symptĂŽmes au sĂ©rieux.




đŸ€— On espĂšre que cet article t’a soulagĂ©e. Tu sais maintenant que tu peux prendre tout plein de mesures concrĂštes pour contrĂŽler l’inconfort liĂ© Ă  l’arrivĂ©e des rĂšgles.


Entre modifier son hygiĂšne de vie ou adopter les mĂ©decines douces, il existe Ă  coup sĂ»r un traitement pour t’aider Ă  faire face Ă  tous les symptĂŽmes du SPM. 😎


Article précédent Article suivant