Combien de temps dure le syndrome prémenstruel ?

Combien de temps dure le syndrome prémenstruel ?

💛 Les règles peuvent provoquer des symptômes inconfortables. La plupart du temps, ces désagréments sont relativement bénins et arrivent juste avant ou pendant les règles


En général, ces symptômes arrivent 10 jours avant et peuvent être plus ou moins sévères selon les personnes. 


📍 Le syndrome prémenstruel implique aussi bien des dysfonctionnements au niveau psychologique, bonjour la déprime que physique, hello les ballonnements !


Est-ce normal de ressentir ces symptômes pendant 2 semaines ? Combien de temps dure le syndrome prémenstruel


Glower partage tout de suite avec toi des astuces et conseils pour réussir à faire face à ce phénomène. 🙌


Qu'est-ce que le syndrome prémenstruel ?


Le SPM (syndrome prémenstruel) survient lorsque l’on ressent une baisse d’énergie physique et tout un ensemble de symptômes avant ou pendant ses règles. 


Ces symptômes créent de l’inconfort, de la souffrance et et de la douleur pour un grand nombre de femmes. 



Quels sont les signes et symptômes du SPM ?


Les symptômes peuvent être très différents d’une femme à l’autre et d’un cycle à l’autre. 


Avant ou pendant les règles, une femme atteinte du syndrome prémenstruel pourrait avoir : 


  • des douleurs dans le bas du ventre, dans le bas du dos ;
  • des maux de tête, des migraines ;
  • une fatigue importante ;
  • des changements d’humeur (instabilité) ; 
  • déprime et irritabilité ; 
  • des troubles du transit (constipation, diarrhée, douleurs intestinales) ; 
  • de l’acné ;
  • de la rétention d’eau (prise de poids, jambes qui gonflent et/ou douloureuses) ;
  • des seins tendus et douloureux. 

✔️ Le syndrome prémenstruel montre un certain déséquilibre au niveau hormonal.


Même s’il ne s’agit pas d’une pathologie en soit, ce phénomène mérite d’être pris en compte tout en sachant qu’il est possible de remédier à tout cela ! 

D’où vient le SPM ? 


Une accumulation d’œstrogènes au moment de la deuxième partie de cycle où justement ces derniers devraient être éliminés en grande partie par le foie !  !


Si les taux d’œstrogènes sont trop élevés par rapport à la progestérone, on peut alors se retrouver avec des signes aggravés. 


Ce déséquilibre hormonal peut-être dû à un foie qui détoxifie mal les œstrogènes juste après l’ovulation. 

Combien de temps dure le SPM ?


Le syndrome prémenstruel peut être ressenti jusqu'à 14 jours avant tes règles. En moyenne, le pic se situe 4 jours avant et le SPM disparaît généralement 2 à 3 jours après le début des règles.


Il est souvent considéré comme normal, à commencer par nous-mêmes, notre entourage, sans oublier le corps médical. 


😍 Mais non, il existe plein de solutions naturelles faciles à mettre en place, des mécanismes à comprendre pour pouvoir améliorer cette situation qui revient chaque mois ! 


✌️Se lancer dans la naturopathie


As-tu déjà pensé à donner un coup de pouce à ton foie ? En fonction des personnes, cela peut être avec des plantes comme le radis noir, le romarin, l’artichaut ou encore l’extrait de brocoli.


Certaines plantes servent aussi à diminuer le taux de cortisol. N’hésite pas à consulter une naturopathe qui t’aidera à détoxifier tes œstrogènes en s’adaptant à ton cas.


Ce professionnel pourra aussi se pencher sur ton niveau de glycémie, avec notamment une ingestion importante de glucides pouvant favoriser l’apparition de vilains boutons. 


🥐 En effet, une alimentation trop riche en sucre peut dérégler ton métabolisme et donc engendrer des symptômes plus sérieux.


On pense alors à faire une détox sans sucre, à augmenter sa consommation d’acides gras et à équilibrer ses apports en nutriments essentiels : protéines, glucides, lipides.


Un naturopathe pourra également voir ton niveau de résistance à l’insuline, et détecter s’il est question de syndrome métabolique, d'endométriose ou d’ovaires polykystiques.


Des symptômes de règles 10 jours avant : est-ce normal ? 


Qu’il s’agisse de trouble dysphorique prémenstruel sévère (TDPM) ou de SPM, les symptômes arrivent entre 7 à 10 jours avant le début des règles et peuvent même persister pendant les premiers jours.


Le TDPM peut alors provoquer des ballonnements, une sensibilité au niveau de la poitrine, de la fatigue, des troubles du sommeil et alimentaires.


Il est possible de ressentir des crampes une semaine avant l’arrivée de ton cycle, mais ces crampes pelviennes peuvent aussi être le signe d’endométriose, de fibromes ou de douleurs liées à l’ovulation.


✨Bon à savoir : le stress est aussi un facteur important à prendre en compte. L’anxiété aggrave le SPM. Objectif positif attitude !


Avec un syndrome prémenstruel qui se répercute chaque mois (ou presque), Glower a pensé à fabriquer un petit bonbon à mâcher, conçu spécifiquement pour éviter les tracas liés aux règles !

😎D’autres pistes pour traiter les symptômes du SPM 


⚡️ Pour réduire les fringales : manger équilibré avec beaucoup de fruits et légumes frais.


⚡️ Pour soulager les ballonnements : réduire sa consommation de sel. 


⚡️ Pour soulager l'irritabilité ou l'anxiété : éviter la caféine et faire beaucoup d'exercice. 


⚡️ Pour soulager les maux de dos, les maux de tête ou les douleurs aux seins : essayer un coussin chauffant ou prendre de l'ibuprofène. 


⚡️ Pour se détendre : essayer la méditation.


⚡️ Pour prévenir et traiter les boutons : réduire ou supprimer tous les aliments sucrés (bonbons, gâteaux, glaces, produits industriels).


Quand consulter un médecin ?


Si ton syndrome prémenstruel est grave, ton médecin peut t’aider avec des traitements spécifiques.


🙋‍♀️ N’hésite pas à consulter un médecin si :


〰️ tu ne te sens pas mieux après avoir essayé des traitements à domicile ;

〰️ tu te sens très triste ou déprimée ;

〰️ tu penses à te faire du mal (pensée suicidaire, etc.) ;

〰️ tu ne peux poursuivre ta routine habituelle ;

〰️ tes symptômes ne disparaissent pas après les premiers jours de tes règles.


🤔Des douleurs de règles, mais pas de règles !


Le SPM survient après l'ovulation, c'est-à-dire lorsqu'un ovaire libère un ovule dans une trompe de Fallope. 


Après ce stade du cycle menstruel, les taux d'œstrogène et de progestérone chutent considérablement. Et voilà que les symptômes du SPM sont prêts à entrer en scène ! 


📅 Les règles n’arrivent pas toujours à la même date, particulièrement chez les adolescentes et les jeunes adultes. Nous sommes très nombreuses à croire que les règles suivent le calendrier : le 15 février, le 15 mai, le 15 septembre, etc. 


Or la plupart d’entre nous n’ont pas leurs règles au même moment chaque mois. Si d’un mois à l’autre, tu as un cycle court puis un cycle long c’est peut être le signe que tes règles sont irrégulières. 


Pour y voir plus clair, note tous les mois sur un calendrier (ou une application) la date à laquelle tes règles arrivent. Calcule la durée de ton cycle en comptant le nombre de jours entre le premier jour des règles et le premier jour des règles suivantes. 


Tu verras sûrement que la durée de ton cycle n’est pas toujours la même. En général, l’écart est de 3 à 5 jours. Un mois donné, ton cycle peut durer 27 jours et 30 jours le mois suivant. 


Dernière chose, si les symptômes persistent et dans le doute, pense à faire un test de grossesse ! 


💃Tu veux aller plus loin ? Jette un oeil à notre gummie et entre dans la danse des cycles menstruels plus sereins ! 


Article précédent Article suivant